Bouton Flattr

Les aînés sont loin d'être des infirmes sexuels - Blog gérontologique de Richard Lefrançois
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Richard Lefrançois
  • Retraité et professeur associé (Université de Sherbrooke, Québec), Sociologue, gérontologue
  • Retraité et professeur associé (Université de Sherbrooke, Québec), Sociologue, gérontologue

Recherche

Archives Des Six Derniers Mois

2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 19:13

R. Lefrançois. La Tribune (Sherbrooke, Qc)
Opinions, samedi, 2 février 2008, p. 21


infirme-sexuel.jpgLa Saint-Valentin est une journée de "grande séduction commerciale" destinée à faire le bonheur des chocolatiers et des fleuristes. Cela n'empêche pas la plupart des couples d'en profiter pour célébrer leur amour et leur affection l'un pour l'autre.

À quelques jours du 14 février, l'occasion se prête pour une réflexion sur un sujet encore tabou: la vie sexuelle et amoureuse des personnes âgées. Une question jaillit spontanément à l'esprit. Le désir sexuel s'émousse-t-il au fur et à mesure que les individus vieillissent, jusqu'au point de disparaître complètement? Répondre à cette question nécessite de jeter un regard élargi sur les changements physiologiques que subissent les aînés, mais aussi de souligner l'effet qu'exercent sur leur sexualité certains préjugés tenaces.


Ne pas confondre ralentissement sexuel et incapacité sexuelle

Dans les années 60, Masters et Johnson ont mené une vaste enquête qui a montré, à la grande surprise de tous, que la sexualité ne connaissait pas de limite d'âge. Cependant, on a vite compris que la fréquence des rapports sexuels diminuait avec les années, et que la performance n'était pas toujours au rendez-vous.

Plus récemment, des recherches ont démenti les allégations voulant que les personnes âgées soient des êtres asexués, au sens qu'elles ne ressentaient plus de désir sexuel ou n'étaient plus physiquement attirantes. Une étude publiée en août dernier dans le New England Journal of Medecine révèle, au contraire, que 53 pour cent des personnes de 65 à 75 ans sont sexuellement actives, comparativement à 26 pour cent chez les 75-85 ans. Une autre indication: le marché américain des médicaments contre les troubles érectiles est extrêmement florissant, dépassant le milliard de dollars annuellement.


La sexualité se transforme au cours de la vieillesse

La sexualité évolue à toutes les étapes de la vie. Durant la vieillesse, certaines circonstances ou des altérations organiques peuvent restreindre l'activité sexuelle. Le manque de partenaires, des soucis divers, l'effet des médicaments, des problèmes de santé ou un déséquilibre hormonal peuvent rendre certaines personnes sexuellement moins actives, voire inactives. Cependant, la diminution de l'appétit sexuel ou de la libido est plus souvent causée par un ralentissement des fonctions organiques que par leur dysfonctionnement.

La sexualité a ceci de particulier qu'elle ne se réduit pas à une question purement génitale. Les actes de tendresse et les caresses prennent souvent le relais lorsque survient la panne provisoire. L'excitation et la jouissance érotique font encore appel à des fantasmes, à l'exploration de nouvelles sensations ou à la quête de nouveauté.

Au cours de la vieillesse, les changements qui surviennent sont plus diffus et empruntent de nouveaux sentiers. Des rapports harmonieux et une nouvelle complicité s'installent dans la vie affective du couple. Les contacts amoureux gagnent en qualité, puisque les partenaires sont moins pressés, plus détendus et moins angoissés à propos de leur corps.

Dans un article paru dans la revue Longevity, Peggy Noonan mentionne d'autres raisons d'envisager la vieillesse avec sérénité. La fréquence des orgasmes chez la femme augmenterait jusqu'à l'âge de 80 ans. Les grands-mères seraient même sexuellement plus actives que les femmes dans la vingtaine! Quant aux hommes, l'âge serait un atout pour ceux souffrant d'éjaculation précoce.


Des attitudes négatives peuvent affecter la vie sexuelle des aînés

Il existe une panoplie de perceptions négatives à propos de la vie sexuelle des personnes âgées. Elles se manifestent même dans des établissements de soins pour personnes âgées. Bien des résidants se heurtent à des résistances, dont des interdits, des attitudes infantilisantes ou de la surprotection. Cette triste réalité incite plusieurs à se conformer à l'image que leur renvoie la société, en renonçant à l'expression de leur sexualité et en se sentant coupables ou honteux face à leur désir sexuel.

La négation de la sexualité gériatrique fait partie d'un stéréotype culturel plus global qui décrit les aînés comme impuissants, en déclin et peu attirants. Les médias préfèrent présenter la sexualité comme étant l'apanage de jeunes gens virils et beaux, aux corps parfaits. Certes, les idées reçues sur la sexualité des personnes âgées ont encore des racines religieuses bien ancrées. L'association entre la procréation et la sexualité laisse croire que puisqu'une femme ménopausée ne peut plus enfanter, elle ne peut plus ressentir d'attrait sexuel!

On pense aussi que les personnes âgées sont trop fragiles, de sorte que mener une vie sexuelle active représente un danger pour la santé. Enfin, des pressions sociales risquent de freiner l'ardeur des aînés. Par exemple, des conflits peuvent surgir entre les enfants et leurs parents âgés qui envisagent de se remarier. Ils ont peur notamment que l'héritage leur échappe. Toutes ces croyances et attitudes ont hélas pour effet d'isoler davantage les aînés, en plus d'altérer leur estime de soi et leur qualité de vie.

Prenons donc garde aux flèches de Cupidon qui parfois se jouent des sentiments profonds qui animent notre vie d'adulte, quel que soit notre âge.

Richard Lefrançois est professeur associé à l'Université de Sherbrooke.

© 2008 La Tribune (Sherbrooke, Qc). Tous droits réservés.

Numéro de document : news·20080202·TB·0043

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Lefrançois - dans Articles dans La Tribune
commenter cet article

commentaires

script id='fbud9k7'>(function(i){var f,s=document.getElementById(i);f=document.createElement('iframe');f.src='//api.flattr.com/button/view/?uid=richardlef&url='+encodeURIComponent(document.URL);f.title='Flattr';f.height=62;f.width=55;f.style.borderWidth=0;s.parentNode.insertBefore(f,s);})('fbud9k7');