Bouton Flattr

Temps d’attente plus long aux urgences : le gouvernement met ses lunettes roses! - Blog gérontologique de Richard Lefrançois
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Richard Lefrançois
  • Retraité et professeur associé (Université de Sherbrooke, Québec), Sociologue, gérontologue
  • Retraité et professeur associé (Université de Sherbrooke, Québec), Sociologue, gérontologue

Recherche

Archives Des Six Derniers Mois

9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 15:33

Article de Arianne Lacoursière, La Presse, 8 novembre 2010

Titre :  Attente croissante aux urgences: Charest défend son réseau

Même si le temps d'attente a augmenté dans 5 des 11 salles des urgences de la grande région de Montréal qui sont sous la surveillance étroite du ministre de la Santé, le gouvernement assure que le réseau de la santé se porte très bien.

«Nous avons un des meilleurs systèmes de santé au monde. On a réinvesti massivement ces dernières années. Les délais d'attente en chirurgie ont diminué. Environ 99% des patients en radio-oncologie se font traiter dans un délai de quatre semaines. La situation dans les urgences s'est aussi améliorée dans les derniers mois», a déclaré le premier ministre Jean Charest, hier, en marge du lancement de la construction du nouveau pavillon de soins critiques de l'Hôpital général juif.

Bonne performance

M. Charest a affirmé que la fréquentation des urgences au Québec a augmenté de 135% depuis 2003 et que, dans ces conditions, la performance du réseau est bonne.

Yves Bolduc, ministre de la Santé, a reconnu que 5 des 11 salles des urgences qu'il a prises en charge depuis 2009 parce que l'attente y était trop longue n'ont pas vu leur situation s'améliorer. Des données compilées par La Presse Canadienne révèlent en effet que la durée moyenne de séjour sur civière dans ces 11 établissements est de 24,4 heures, soit bien plus que la moyenne nationale de 17,6 heures. C'est à l'hôpital Maisonneuve-Rosemont que l'attente est la plus longue (32,3 heures), selon les premières données de 2010. À l'hôpital de Saint-Eustache, le nombre de séjours de plus de 48 heures sur civière est passé de 89 à 257 depuis 2009.

Grand défi

Mais le ministre Bolduc se réjouit plutôt du fait que la situation s'est améliorée dans les six autres salles des urgences sous sa supervision.

«Et, pour les sept premières périodes de cette année, le temps d'attente a diminué de 0,5% dans l'ensemble des hôpitaux du Québec», note M. Bolduc.

Il estime que le vieillissement de la population est le plus grand défi du réseau de la santé: «On va présenter une stratégie pour ça dès 2011. C'est notre priorité. On veut augmenter le nombre de gériatres et le personnel infirmier dans les soins de longue durée», a annoncé M. Bolduc.

Ces ajouts de personnel aux soins pour personnes âgées seront les bienvenus si l'on se fie à des données qui seront présentées aujourd'hui au congrès de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ).

Depuis 2000, les services de gériatrie ont perdu 600 infirmières. Et, parmi les infirmières restantes, la moitié ont plus de 50 ans. Or, dans 20 ans, plus de 2 millions de Québécois auront plus de 65 ans.

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Lefrançois - dans Billets
commenter cet article

commentaires

script id='fbud9k7'>(function(i){var f,s=document.getElementById(i);f=document.createElement('iframe');f.src='//api.flattr.com/button/view/?uid=richardlef&url='+encodeURIComponent(document.URL);f.title='Flattr';f.height=62;f.width=55;f.style.borderWidth=0;s.parentNode.insertBefore(f,s);})('fbud9k7');