Bouton Flattr

Vieillissement et sommeil - Blog gérontologique de Richard Lefrançois
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Richard Lefrançois
  • Retraité et professeur associé (Université de Sherbrooke, Québec), Sociologue, gérontologue
  • Retraité et professeur associé (Université de Sherbrooke, Québec), Sociologue, gérontologue

Recherche

Archives Des Six Derniers Mois

11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 16:16

zijbuik

 

Article publié par André Ebaka

 http://www.actu-master.com/sante/sommeil/vieillissement-et-sommeil.html

 

Alors que nous évoluons (sic) dans l'âge, nous serons marqués par des changements physiques, mais aussi par des changements au niveau de nos habitudes de sommeil qui font partie (sic) d'un processus normal de vieillissement. Au fur et à mesure que nous vieillissons, nous avons de plus en plus de mal à nous endormir et à rester endormi contrairement à lorsque nous étions plus jeunes. Nos besoins de sommeil diminuent avec l'âge.

 

En fait certaines études ont démontré que nos besoins de sommeil restent constants durant (sic) l'âge adulte. Nous restons un peu plus éveillés. Mais pourquoi ce phénomène arrive t-il ? En fait lorsque nous vieillissons, se produisent certains changements dans la structure de notre sommeil. C'est que les spécialistes appellent l'architecture du sommeil, et cela peut contribuer aux troubles du sommeil.

Le cycle du sommeil se produit plusieurs fois dans la nuit et bien que le temps de sommeil total tende à rester constant, les personnes âgées passent plus de temps dans les phases de sommeil plus léger que dans le sommeil profond. Un grand nombre de personnes âgées disent ne pas être satisfaits de leur sommeil et accusent de gros moments de fatigue tout au long de la journée. La prévalence des troubles du sommeil a aussi tendance à augmenter avec l'âge. Toutefois selon certaines études, la plupart des troubles du sommeil chez les personnes âgées peuvent être attribués à des maladies physiques et psychiatriques, et les médicaments utilisés (sic) pour les traiter.

 

En plus des changements dans l'architecture du sommeil qui se produisent avec l'âge, d'autres facteurs peuvent jouer un rôle dans le dérèglement de notre sommeil. Par exemple, les personnes âgées ont tendance à devenir somnolentes en début de soirée et se réveiller tôt le matin par rapport à un jeune adulte. En fait le rythme de sommeil est reporté afin que les 7 ou 8 heures de sommeil soient encore obtenues, mais les individus se réveillent très tôt car ils sont allés dormir très tôt.

 

En vieillissant, il ya une incidence accrue de problèmes médicaux , qui sont souvent chroniques . En général , les personnes en mauvaise santé ou qui ont des maladies chroniques ont plus de (sic) problèmes de sommeil. Par exemple , l'hypertension, le ronflement, l'insuffisance cardiaque (sic) touchent de plus en plus de personnes. En outre , la ménopause et son cortège de bouffées de chaleur, changements dans la respiration, et les variations du taux d'hormones peuvent entraîner de nombreuses nuits sans sommeil.

 

Il est utile de parler à votre médecin sur les symptômes de l'insomnie et sur les éventuels effets de ces symptômes. Votre médecin peut vous aider à évaluer la gravité du problème, il sait ce qu'il faut faire à ce sujet. Par exemple, la réduction de la caféine et la sieste peut aider à résoudre le problème. Lorsque les effets sont graves et non traités, l'insomnie peut avoir des conséquences sur la santé d'une personne. Les personnes souffrant d'insomnie peuvent éprouver une somnolence diurne excessive, des difficultés de concentration, et un risque accru d'accidents, et cela peut ainsi réduire de façon significative la qualité de vie.

André Ebaka

COMMENTAIRES

Cet article fait mention des conséquences des problèmes de sommeil sur la santé physique. Hélas il passe sous silence trois aspects importants. D’un côté, les troubles du sommeil entrainent effectivement une détérioration rapide de la vigilance ce qui restreint la pratique d’activités, mais ils provoquent du même souffle une détresse psychologique qui non seulement affecte la qualité de vie de la personne touchée, mais aussi celle des gens de son entourage.

 

De l’autre côté, ces handicaps du sommeil ont un impact social important, car les personnes affectées peuvent difficilement s’investir socialement, faire du bénévolat, exercer le rôle de mentor et d’agent de transmission du savoir et des traditions. Finalement, nous en savons peu sur les coûts financiers directs et indirects des problèmes de sommeil chez les personnes vieillissantes.

 

Une collègue de l’Université de Sherbrooke, Dominique Lorrain, a réalisé une étude auprès de près de 3000 Québécois dont l’âge moyen était de 75 ans.  L’étude indique que la qualité du sommeil fléchit avec l’âge, que la moitié des sujets interrogés éprouve des problèmes de sommeil divers, lesquels s’accompagnent de symptômes de détresse psychologique pour plus de 10% d’entre eux.

 

Pour lire l’article au complet :

http://www.usherbrooke.ca/recherche/fr/accueil/nouvelles/nouvelles-details/article/12415/

 

RL

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Lefrançois - dans Billets
commenter cet article

commentaires

script id='fbud9k7'>(function(i){var f,s=document.getElementById(i);f=document.createElement('iframe');f.src='//api.flattr.com/button/view/?uid=richardlef&url='+encodeURIComponent(document.URL);f.title='Flattr';f.height=62;f.width=55;f.style.borderWidth=0;s.parentNode.insertBefore(f,s);})('fbud9k7');