Bouton Flattr

Le vieillissement optimiste - Blog gérontologique de Richard Lefrançois
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Richard Lefrançois
  • Retraité et professeur associé (Université de Sherbrooke, Québec), Sociologue, gérontologue
  • Retraité et professeur associé (Université de Sherbrooke, Québec), Sociologue, gérontologue

Recherche

Archives Des Six Derniers Mois

5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 17:09

Dans un article publié le 3 mars 2010 dans le quotidien Le Devoir, la sociologue Micheline Boivin dénonce certains mythes entourant la représentation dominante du vieillissement démographique telle que véhiculée dans les médias et dans le milieu politique.

 

Bien que les arguments qu’elle invoque soient convaincants, beaucoup d’autres aspects auraient pu être ajoutés en ce qui a trait aux hausses de dépense en santé et pour mettre en valeur la contribution sociale et économique inestimable des aînés.

 

S’agissant des coûts accrus en santé attribués au vieillissement de la population, il faut voir que cette hausse des dépenses est grandement imputable aux technologies médicales coûteuses, au prix exorbitant des médicaments et à nos habitudes d’hyper-consommateurs de services de santé.

 

Par ailleurs, on sait pertinemment que les aînés participent en grand nombre (et en proportion élevée) aux différents scrutins et à la vie politique en général (mouvements associatifs). Ce faisant, ils contribuent à la vitalité de nos institutions et au maintien de l’idéal démocratique.

 

Comme dernier point. le rôle de mentor exercé par les aînés représente un apport vital pour la société, non seulement en matière de transmission de l’expertise en milieu de travail, mais également au regard des valeurs et traditions qui forgent notre identité collective. 

Haut-parleur

 

  (Pour écouter son entretien avec Christiane Charette)


Mots clés Technorati : ,,

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Lefrançois - dans Billets
commenter cet article

commentaires

Bernard Fournelle 22/04/2010 21:44


Richard,

Adresse de mon site : www.hda-info.com

Le lien de ton site sera mis en ligne le 24 avril 2010.

Salutations

Bernard Fournelle


Bernard Fournelle 21/04/2010 16:18


Richard,
Internet nous fait voyager et nous amène à faire des arrêts inattendus. Dans ce sens, le hasard m'a fait découvert ton blog: contenu riche et intéressant. Sous peu, un lien sera créé sur mon site
qui amènera mes visiteurs sur ton blog. Et à l'occasion, je me permettrais, avec ton accord, à publier certaines de tes chroniques sur mon site en y indiquant les références appropriées.

Salutations.

Bernard Fournelle
Granby (Québec)


Richard Lefrançois 22/04/2010 15:30



Merci Bernard pour ton message d'appréciation. J'en suis à mes premières armes en matière de blog, ce qui explique sans doute mes difficultés à le diffuser, à le faire connaître. Le lien que tu
comptes faire sur mon blog est fort bienvenu et je t'en remercie. J'oublie de te dire que je suis d'accord pour publier sur ton site certains de mes textes. SVP quel est le nom de ton site?


Porte toi bien et au plaisir


Richard



Isabelle Poulin 17/04/2010 18:37


Monsieur LeFrancois je suis d'accord avec vous qu'il faut que les femmes prennent leur place et que les sujets importants doivent être discutés. Hommes et femmes sont censurés, on sait pas toujours
pourquoi ? Un sujet occulté très documenté et crucial: les chemtrails voir http://pages.videotron.com/isabell, pour qu'on puisse en parler ouvertement, il faut que les gens s'y intéresse, ensuite
on pourra relier ça aux enjeux économiques et de santé ect.

Isabelle Poulin


Richard Lefrançois 22/04/2010 15:26



Merci madame Poulin pour votre message d'appréciation. Nos points de vue convergent parfaitement et vos propos sont forts pertinents.


Richard lefrançois,  



christine chalut 12/03/2010 16:45


Voici comment je vois l'implication des séniors en rapport avec le texte sur le vieillissement optimiste:
Dans la mesure ou le sénior a le choix de poursuivre son implication dans le monde du travail, je ne m'y oppose pas.
C'est le libre choix qui compte pour moi.
Je suis très pauvre mais si je retourne sur le marché de l'emploi ce n'est pas pour un gain pécunier c'est pour contribuer à l'avancement de la cause que je défends: la coopérative qu'elle soit de
santé, de solidarité, d'artistes de sénior même (a voir les services que pourraient se donner les séniors) dans le cas d'une coopérative. C'est l'apport que
j'offre qui nourrit ma quête de sens.
Nos bébé boumers ont travaillé comme des forcenés et ils ont consommé comme des affamés. Dommage!.. Leur défi est d'arrêter de consommer et d'offrir leur contribution pour faire sens. Certains nous
avons travaillé, dorénavant nous allons jouer. C'est là que le bas blaisse.
J'espère que cette rétroaction ne soit pas blessante. J'estime qu'elle est un apriori pour le dialogue. Je peux me tromper, je ne suis pas une chercheuse, ni une universitaire. J'aimerais juste
contacter des séniors qui ont de grandes richesses, une sagesse incontestable à cause du vécu et de l'expérience acquise pour en faire profiter les futures cohortes. Nous avons une responsabilité à
léguer nos savoirs.
Ou sont ces séniors qui ne contesteront pas en raison de leur manque de disponibilité.
Ils sont tous trop occupé.
Comment dénicher ceux celles dont la quête de sens est l'intergénérationnalité par exemple.
J'espère que par ma réflexion j'ai pu vous apporter une contribution qui fera augmenter la cause que nous défendons l'amélioration des conditions humaines et l'harmonie de notre société actuelle et
future.
Nous nous rencontrons mardi le 16 mars 11:30.
à la cafétéria centrale (pavillon multi-
fonctionnel. Merci d'avoir accepter de nous rencontrer Yoséline et moi.

Coopérativement et cordialement,

Christine Chalut

Christine Chalut


Richard Lefrançois 12/03/2010 17:17



Merci de votre commentaire fort pertinent que je partage entièrement. L'engagement des aînés, au même titre que la transmission de leur héritage social et culturel, demeurent des conditions
sine qua non d'enrichissement de notre devenir collectif, tout en préservant notre identité et en assurant plus de fluidité et de compréhension entre les
générations.  



script id='fbud9k7'>(function(i){var f,s=document.getElementById(i);f=document.createElement('iframe');f.src='//api.flattr.com/button/view/?uid=richardlef&url='+encodeURIComponent(document.URL);f.title='Flattr';f.height=62;f.width=55;f.style.borderWidth=0;s.parentNode.insertBefore(f,s);})('fbud9k7');